vendredi 25 février 2011

JCDecaux à Bruxelles [2.0]



J'ai pensé à un truc, un projet artistique que je souhaite réaliser. Le problème c'est qu'il me faut récupérer, comme matériel de base, des affiches* de grands formats. J'ai d'abord pensé à m'adresser aux agences de publicité puisqu'elles en sont les créatrices.

Comme ce sont les reines de la communication, j'ai lancé directement et à plusieurs reprise, ma demande sur Twitter*. Vous savez, ce machin où on échange un tas d'informations* entre nous. Ou bien elles n'ont pas encore découvert ce service en ligne ou bien elles sont terriblement égoïstes, je n'ai pas tranché, mais je n'ai reçu aucune réponse.

J'en ai donc discuté autour de moi et un pote m'a suggéré de contacter les entreprise chargées de mettre en place l'affichage. J'ai commencé par JCDecaux*, vous connaissez ? C'est lui qui vous offre des abribus ou des vélos en échange du prix de la publicité collée dessus. Vous imaginez qu'il doit avoir quelques affiches disponibles !

A partir de son site, j'ai trouvé les e-mails de quelques responsables à l'intérieur de l'entreprise*. J'en ai choisi au hasard dans la liste et j'ai écrit :

Cher Marcel (le prénom a été changé par l'auteur)
J'ai trouvé ton nom sur le site de la mainson Decaux et Compagnie.
Il y avait un tas d'autres personnes mais c'est tombé sur toi.
J'ai un projet perso à réaliser à partir d'affiches.
Peux-tu s'il te plait, demander au gars qui s'en occupe si je peux en récupérer et comment ?

Merci.
Bisous.

Dans les deux heures suivantes, j'ai reçu une réponse* d'un autre type de chez JCDecaux qui me donnait l'identité de la personne que je pouvais contacter pour récupérer les affiches "mises gracieusement à ma disposition".

Résultat :
A peine cinq jours plus tard, je n'ai pas encore eu le temps d'appeler !

Notes du test :
Référencement : 9/10
Aspect du site : 8/10
Réactivité du contact : 10/10
Réponse à la demande client : 10/10
Utilisation des médias-sociaux : 0/10

Mon avis sur JCDecaux à Bruxelles :
Le site est clair, on y trouve l'info nécessaire et surtout les personnes à contacter*. Reconnaissez que, comme moi, vous n'aimez pas beaucoup écrire à info@lenomdelaboite.com ? Cela donne un peu le sentiment de ne pas être considérés, non ?
Réactivité parfaite, l'information* circule vite et librement à l'intérieur de l'entreprise. Une solution est proposée en moins de deux heures. Je connais un tas de boîtes de de vente en ligne chez qui c'est encore loin d'être le cas !

Mon conseil "Vente en ligne" :
Le site mériterait d'être un tout petit peu retouché pour remettre son design* au goût du jour. Il y manque par exemple une galerie photo des "produits" déjà mis en place, voire un dossier pour présenter les études de design en cours qui seront demain dans nos rues.
Illustration : JC Decaux 'street furniture' at its head office in Brentford. Photograph: David Levene, The Guardian*
  

9 commentaires:

  1. Excellent billet (je lis plus tard).

    RépondreSupprimer
  2. J'ai encore des sujets pour ce blog mais plus le temps, il va être en sommeil !
    :-)

    RépondreSupprimer
  3. finalement l'entrepôt où on peut récupérer les affiches se trouve où et on peut y aller quand?

    RépondreSupprimer
  4. In knightly Europe skin tags were to eliminate those that cussedly
    maturate back. Moles develop from Sick skin some a
    skin breakwater may be seen in Adolescence.


    Review my web blog what causes skin cancer

    RépondreSupprimer

Emettre un avis en restant anonyme c'est comme pisser sans violon.